« Bad buz » chez Camtel: et ce n’est pas fini!

Enfin j’ai réussi à écrire malgré les multiples occupations qui me tiennent depuis le début de ce mois. Comme quoi la fin d’année s’annonce chargée et visiblement il n’y a pas que moi qui soit super occupé ces jours ; le Community manager (CM) de Camtel Cameroun est certainement plus occupé que moi au point de ne pas publier sur la page officiel  de son entreprise pendant 8 jours de suite (pourtant il est payé pour cela non ?). Au moment  où j’écris ce texte, j’ai en tête l’image d’un leader (CM de Camtel) qui abandonne son peuple (fans) en pleine crise. Oui  Camtel est en crise et vous le savez mieux que moi d’ailleurs j’en parlais avec vous dans cet article ou je tirais 3 leçons à retenir du bad buz survenu sur la page officielle de Camtel Cameroun. Mais visiblement le CM en charge de cette page n’a pas comprit (ou refuse de comprendre) la leçon sinon il n’aurait jamais abandonné sa communauté pendant 1semaine+1 jour sans aucun signe de vie (c’est mal et même très mal).

Même si vos fans vous insultent après que vous leur adressez le simple bonjour,

c1

Même si vos 20 dernières publications (voir plus) suscitent des injures et des réactions négatives de toutes sortes de la part de vos fans, n’abandonnez jamais  votre communauté.

Même si  vos fans créent des pages Facebook contre vous, signent des pétitions contre vous,  rédige des articles contre vous, n’abandonnez jamais, restez et battez vous mais surtout menez le bon combat.

Bon le mal est fait ! Il reste tout de même une solution. Je discutais avec mon ami Nkemdem jeremie (devenu social media à force de m’écouter en parler) sur les moyens de sortir de cette crise et nous somme arrivé au deux simples conclusions suivantes qui marquera également la fin cet article (très court d’ailleurs). Espérons juste que cette fois le CM de Camtel assimile la leçon  du jour.

1-    Reprendre la parole

Je le disais encore plus haut, on abandonne jamais sa communauté. C’est comme avec la radio, « si les ondes n’aime pas le blanc/vide, l’Edgerank de Facebook adorent du contenu (oui même 3 publications par jour)

2-    Changer son discours

Jusqu’ici le CM de Camtel continue (enfin du moment où il publiait encore sur la page) de vouloir imposer la nouvelle tarification (cause du bad buz) en publiant des statuts faisant l’apogée  de celle-ci ce qui ont le dont à chaque fois  soulever la foudre des fans. Il me semble plus important et judicieux de commencer par expliquer au consommateur le principe (presque universel) de la tarification au quota, le bien fondé de celui-ci. S’il le faut entrer dans des considérations techniques pour mieux expliquer que cette forme de tarification est la meilleur. Enfin montrer aux fans ce qu’ils ne savent pas de la tarification au quota.

Bonne lecture!

ETUDE [MEDIA SOCIAUX; le revers de la médaille] les 3 leçons à tirer d’un bad buz pour le Community maganer: le cas de Camtel

« BAD BUZ »… Une expression bien connut dans l’univers social media et phénomène très redouté par les Community manager et autres stratège web en charge de la gestion de  l’image de marque sur internet, le Bad buz est un phénomène propre aux médias sociaux du fait de leur interactivité et qui désigne  la propagation rapide d’une communication négative sur Internet, par un mécanisme classique de rumeur puis de partage/commentaires sur les réseaux sociaux (en particuliers) pouvant porter un grand coup sur l’image des entreprises impliquées dans la dite communication.  Lire la suite