e-commerce au Cameroun : comment sortir du lot ?

L’Afrique – et le Cameroun avec – est le nouveau saint graal des géants du e-commerce qui ont fait  fortune sous d’autres continents, où la concurrence est devenu extrêmement rude. En 2014, plus de 12 compagnies internationales  (Kaymu, Jumia, Cdiscount, Lamudi, Jovago etc.) ont mis en service le «.cm» de leurs noms de domaines respectifs. Constat tout de même paradoxal si l’on admet que seulement 2% des Camerounais font des achats en ligne. Malgré ce taux de pénétration du e-commerce quasi insignifiant d’un point de vue business, Il faut croire qu’il y a de l’espoir sur ce marché. Les entrepreneurs africains en sont d’ailleurs convaincus.

Juste en face de ces multinationales, il y a des e-commerces locaux pilotés par des entrepreneurs passionnés qui tentent de tirer profit d’un marché en pleine expansion. D’ailleurs au Cameroun nous avons notre succès story qu’on aime bien : Wandashops.

Le tableau peint ci-dessus laisse bien voir un rapport de force inégal entre les géants et les locaux. C’est ainsi nous proposons aux plus fragiles un dossier « Spécial e-commerce » constitué d’une série de 04 articles repartis sur 04 semaines, pour leur permettre de se démarquer et d’être compétitifs.

[1/4]  AVANT DE COMMENCER : L’IDEE

Cette première partie  plante  le décor et présente 03 critères orientés business à prendre en compte pour trouver la bonne IDEE de e-commerce avant de commencer le PROJET avec en prime un exemple précis à l’appui.

  1. Lancez-vous sur un marché de niche… Parce que non, vous ne serez pas le Amazone d’Afrique !

Il n’y a pas deux « Amazone » ! L’une des particularités et avantage du web c’est qu’il brise les limites géographique. Plein de camerounais achètent déjà sur Amazone.fr et peut-être bientôt aurez vous un « amazone.cm ». Quand ce jour arrivera, vous ne pourrez à priori pas faire le poids ; vous ne pouvez pas vous afficher en 4×3 comme C-discount le fait actuellement ; vous ne pouvez pas être présent à toutes les manifestations comme Kaymu, vous n’avez  pas la team de Jumia pour gérer ses milliers de références, vous n’avez pas les entrepôts de Jumia pour stocker les milliers de produits disponibles. Voilà autant de raisons pour se lancer sur un marché de niche.

Trouvez un produit spécifique pour lancer et concentrez-vous dessus. Ainsi, vous ne serez pas concurrent des gros marchands généralistes. N’ouvrez pas un site de mode ni un site de vêtements pour femme. Vendez par exemple spécifiquement des sous-vêtements pour femmes. N’ouvrez pas un site de vente de chaussures ni un site de chaussures pour femmes, concentrez-vous sur un site de vente de ballerines pour femmes. N’ouvrez pas un site de vente de matériel informatique et gadgets high-tech, vendez par exemple des coques et housses de téléphone.

Pourquoi un marché de niche ? Pour au moins 6 raisons

  • Vous n’êtes pas concurrent (en tout cas pas directement)  des géants du e-commerce et n’avez donc pas à vous battre contre eux.
  • Vous vous positionnez comme spécialiste sur un secteur précis. Il y a donc de fortes chances que votre nom soit systématiquement associé à une catégorie de produits précise, ce qui a le don de dissuader les potentiels challengers.
  • Gestion de stock simple et moins exigeante en termes de coût.
  • La spécialisation offre un avantage considérable au niveau du référencement naturel. Les mots clés restreints génèrent un trafic organique plus élevé avec un bon taux de conversion.
  • Possibilité de profilage et ciblage précis des potentiels clients.
  • Coût d’acquisition de nouveaux clients relativement faible.

Vous voulez un exemple de niche ? Dans la catégorie « Accessoires de mode » présente chez tous les grands sites généralistes, vendez exclusivement des foulards & des écharpes (clin d’œil au mouvement #DomptezLeFoulard).

  1. Ne vendez qu’aux riches : Vendez des produits haut de gamme

C-discount, Jumia et compagnies sont capables financièrement de tenir  5 ans (voir plus)  sans générer le moindre bénéfice. Ce n’est pas le cas pour vous ! Votre trafic Manager ou votre Développeur vous lâchera au bout de  seulement 3  mois sans salaire. Vous devez donc très vite être rentable  pour supporter vos charges sinon mourir.

Comment être rentable dès le lancement ? Vendez des produits premium qui par définition offrent  des marges bénéficiaires largement supérieures aux produits grand public. Durant vos débuts,  vous aurez certainement un trafic assez faible sur votre site loin derrière les autres géants et donc beaucoup moins de commandes. Pas  grave car vos marges élevées vous permettront d’équilibrer les choses.

Illustration

Trafic/jour Taux de conversion Nombre de commandes/jour Prix unitaires CA journalier CA mensuel
1000 1% 10 2 500 F 25. 000F 750 000
10.000F 100.000F 3.000 000

 

Voici ce que la lecture de ce tableau nous apprend : pour le même budget d’acquisition, on a des chiffres d’affaires très différents l’un de l’autre.

Pourquoi vendre uniquement aux riches vous demanderez ? Et bien parce que ce sont les seuls qui achètent en ligne actuellement au Cameroun.

Tenez, à peine 1,6 millions de camerounais ont accès à l’internet sur une population de 20 millions. 80% de ces 1,6 millions sont des personnes dotées d’un confort intellectuel et financier nécessaire pour acheter un foulard à 10.000 FCFA en ligne. De plus, leurs occupations ne leur laissent pas assez de temps pour faire le tour des marchés. Les autres 20% sont simplement sceptiques et restent réticents à l’idée d’acheter en ligne.

  1. Concentrez-vous sur le client… et le reste suivra : Vous en avez pas beaucoup

N’oubliez pas que vous travaillez sur marché de niche donc à priori limité en termes de nombre.  Vous n’avez pas autre choix que de prendre soin de chacun de vos clients au risque de les perdre. Personnalisez la relation avec chacun d’entre eux. Vos clients doivent vous obséder. Lorsqu’on travaille sur un marché de niche, il n’y a généralement presque pas de concur

rent. Concentrez donc toutes vos énergies à toujours innover pour satisfaire votre clientèle. Vous visez une cible premium qui aime se sentir privilégiée. Ne les laissez surtout pas sur leur soif.

Voilà c’est tout pour cette première partie. Rendez-vous lundi prochain, on parlera de Stratégie d’acquisition.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s