Big data: entre vie privée et enjeux économiques

        Je m’abstiendrais de dire que ceci est le dernier article sur ce blog avant sa refonte complète. Je l’ai déjà fais une fois et je m’en mords les doigts. Cette nouvelle version sera donc disponible quand ? bah j’en sais rien (quand il sera prêt on ferra peut être un buzz dessus avec votre soutien). Tout ce que je sais c’est que c’est très très mal de pas publier pendant plus de 3 mois sous prétexte d’une refonte en cours en plus je n’ai pas pu m’empêcher d’écrire sur un sujet qui à la fois fascine et inquiète le monde entier : Le big data ; « le nouvel enjeu mondial ».

Word Cloud "Big Data"         Cet article est inspiré d’un documentaire vidéo produit par Canal+ que je regarde tous les soirs (enfin presque tous les soirs) et dont la problématique est de trouver le juste milieu entre la protection des informations/données des internautes et l’exploitation de ceux-ci ç des fins Purement commerciales publicitaires. J’aurais voulu uploader la vidéo complète (53 minutes) mais techniquement ce n’est pas encore possible et vous savez pourquoi….. Allez trêve de parlote.

         Tout le monde se souvient sans doute d’Edward SNOWDEN cet ancien informaticien de la NSA qui a révélé confirmé le programme secret PRISM de la NSA servant à espionner la planète entière. « Même si vous n’avez rien à vous reprocher vous êtes surveillé et enregistré jours et nuits. Je pouvais vous surveillez de mon bureau, un juge fédérale ou même un chef d’état si j’avais son adresse mails » tels sont les propos d’Edward SNOWDEN qui confirme que tout ce que vous faites sur le net (absolument tout) atterrît directement dans les mains des services secrets qui vont se servir dans les bases de données des géants du net. (Google, Facebook, Twitter ; Amazone etc.). Il ya la violation de la vie privée d’un coté et l’utilisation des ces information a des fins commerciales. Aujourd’hui, tous les grands et petits groupes qui font du commerce sur internet vous espionnent, chacun de vos clics est enregistré.

        Que les choses soient bien claires! À chaque fois que vous utilisez un service gratuitement sur internet, bah c’est que c’est vous qui êtes le produit! Les géants du net utilisent vos données pour vous vendre de la pub; c’est vrai pour Google Facebook Amazone Microsoft Apple etc. Aujourd’hui tous les mania de la consommation sont à la recherches des informations privées des consommateurs. Ces informations privées que vous déposez pourtant gratuitement sur internet valent de l’or et une fois amassées en quantité énormes, on parle désormais de « big data ». De nouvelles startups poussent dans la Valley Silicon non pas pour faire concurrence à Google ou a Facebook; leur métier est de prédire vos comportements grâce a vos données: c’est l’analyse prédictive des données ; le nouvel ordre mondial. Ils collectent absolument tout; de vos données bancaires (à la suite d’un achat en ligne) à la publication du moindre texte sur Facebook rien n’est négligés.

        Les données c’est le nouveau pétrole il faut donc d’abord les raffiner grâce à des super calculateurs qui trient et analyses des milliards d’informations en temps réels et ensuite traduisent vos comportements en équation mathématique et anticipe sur vos désirs. sortir de la raffinerie, vos données personnels disent avec précision ce que vous allez acheter dans les prochaines heures et où vous vous trouvez à un instant T. Du coup, il suffit de passer devant un magasin de prêt à porter pour recevoir une sms personnalisé (avec votre nom) vous annonçant de supers promotions en cours dans le magasin qui est juste devant vous ou vous offrant directement une réduction de 40% sur votre premier/prochain achat dans ce magasin précis. (Ce n’est pas une simple coïncidence).

        Autre exemple, ce logiciel qui permet aux banques de détecter leurs clients mécontents et de les rattraper avant qu’ils ne s’en aillent. Mais dites moi; comment on détecte des clients mécontents s’ils ne sont pas manifestés ouvertement? La réponse est encore dans les informations que vous laissez sur les réseaux sociaux! On peut connaître votre humeur du jour en analysant votre dernier statut Facebook twitter G+ (et autres): C’est l’analyse textuelle qui permet de savoir dans quel état se trouve chacun d’entre vous.

    Pour ces sociétés qui vendent vos données, chaque évènement de votre vie à un prix! Votre âge, sexe et adresse sont le minimum à parti duquel commencent les enchères sur vos informations:

 –    Vous envisagez de vous marier? Ça tombe bien nous avons les meilleures robes pour votre épouse; euh nous nous avons la meilleur salle de fête de Douala.

 –    Vous attendez un enfant? nous avons les meilleurs laits pour la peau de bébé; nous vendons des couches confortables et résistante

a –    Vous avez une maladie du cœur? notre clinique n’est pas loin de chez vous

 –    Vous souhaitez maigrir? nos coachs vous attentent avec le meilleur exercice pour perdre du poids, nous avons des produits 100% naturels qui brûlent des graisse en 3 jours; notre méthode 3Z/H marche

 –    Vous voulez partir en vacance? voyagez en toute sécurité chez nous, nous avons des chambres d’hôtels pour toutes les bourses

     Et la liste ainsi longue! Chaque moment clés de votre vie est vendu! Multiplié par des milliards d’internautes, le montant est énorme : 315 Milliard de dollars rien que pour les données des Européens et ce chiffre sera multiplié par 3 en 2020 soit 945 MILLIARDS de dollars et tout ça sans que vous ne touchiez le moindre franc Cfa. Vous êtes le produit.

   Et si on vendait directement nos données comme cet Italien qui met ces données aux enchères sur le net pour 2dollars? Si nous faisons tous la même chose peut -être ces géants seront obligés de nous acheter nos données. En   attentant cette prise de conscience, les startups spécialisées dans l’analyse prédictive des données prospèrent et font fortune car les clients parmi les plus puissant et riche se recrutent dans tous les domaines :

–    Politique ; en 2012 BARRACK OBAMA a expérimenté l’analyse des données dans son plan de campagne ce qui lui a permit de remporter la maison blanche. Puis après FRANÇAIS HOLLANDES l’a suivi en France. Le principe est tout simple ; grâce à l’analyse des données sociales on peut dégager trois groupes d’électeurs, ceux qui voteront d’office pour nous, ceux qui ne voteront jamais pour nous et enfin les électeurs indécis qui représentent la cible principale de la campagne. Ensuite grâce à la géo localisation des équipes de campagnes vont faire du porte à porte chez ces indécis pour les aider à prendre la « bonne décision » le choix du meilleur candidat

–    Le sport : quelle parieur ne voudrais pas savoir les résultats des matchs des jours avant son début ? Oui en analysant plusieurs paramètres des joueurs d’un match sur une période plus ou moins longue il est possible de prédire l’issue d’un match avec score à l’appuie.

         Partout dans le monde des voix s’élèvent contre l’exploitation des données personnelles à des fins commerciales. Mais le combat est inégal car ces mastodontes cumulent beaucoup d’argent avec le support des politiques. Le big data c’est le nouveau moteur de l’économie Américaine et bientôt mondiale. Il va créer 2 millions d’emploi et générer 320 milliard de dollars d’ici 2020 ; face à ces enjeux votre anonymat ou confidentialité sur internent vaut-il encore la peine d’être préservé ? J’en doute ! Et vous ?

PS: vous vous donner une idée plus de la toute puissance de l’analyse prédictive des données je vous invite a lire cet article qui  révèle que le géant Amazone veux vous livrer ce que vous n’avez pas encore commandez

 

Advertisements

2 réflexions sur “Big data: entre vie privée et enjeux économiques

  1. No one cares today about personal data. giving it or not giving it idepends on you, but yea this is always good to let them know what you like for them to give you more of what you like when you get on the internet, this all depends on you.

    Internet is just amazing and possibilities are just infinite. check this 2 videos http://youtu.be/BT_vv5moEm8 of this one http://youtu.be/AqFpF1OgLiE

    Like everything this has its side effect, but what concern me most is to learn how this works and to get my share of the 320 milliard de dollars when it will be spent.

    For us here in Cameroon trading our data to use those system for free is a good option, if facebook was having a monthly fee I wonder someone in the country will be using it, if yahoo didnt have a free option, would you have a yahoo account? which Im sure you have been using for years.
    how much have you paid back to yahoo for the wonderful services they have been provided you for year? are you going to go and complain when they will use you personal data to sell ads?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s