Traffic manager: Métier, formation, évolution

Par cet article, j’ouvre cette semaine une série de publication hebdomadaire que j’ai bien l’intention de continuer. En effet, j’ai décidé ce matin de présenter sur ce blog un métier du web chaque lundi.  La vérité c’est que je me suis levé ce matin avec une envie folle de vous faire découvrir un nouveau métier lié au web. Ce qui n’a d’ailleurs rien d’étrange car étant la raison principale de l’existence de ce blog. Peut-être qu’il s’agit là d’une mise en discipline personnelle que je me donne car je reconnais avoir fait beaucoup de « hors sujets catégories » ce dernier mois  avec entre autre: une  analyse sur Ringo Yoomee et Creolink, une autre sur Camtel, un article pour Samsung, et une infographie sur le marketing internet  (mais bon quand actualité oblige on n’y peut pas grand chose). C’est ainsi que j’opte désormais pour la formule « LUNDI DECOUVERTE »: 1 lundi = 1 nouveau web-métier à découvrir. Les autres jours de la semaine étant consacrés aux analyses et actualités diverses les cas échéants Ce lundi donc, je vous emmènes à la découverte du métier de « Traffic manager ». Mais avant, il me semble important de faire le point sur les métiers déjà étudiés sur ce blog

Le ptit récapitulatif

–       « REFERENCEUR WEB »  dans l’article Référenceur web : de beaux jours à l’horizon 

–       « DEVELOPPEUR WEB »  »  dans l’article Développeur web : le métier le plus prisé sur la toile 

–       « COMMUNITY MANAGEMENT » »  dans l’article Non une page facebook ne fait pas de vous un community manager ou entretient avec un community manager part 1 et part 2

–       « REDACTEUR WEB » »  dans l’article  Ecrire pour le web ; Vous allez aimer ce métier

Oups ! Seulement 4 métiers déjà présentés ce qui nous fait encore au moins 16 autres métiers à découvrir et ce en 16 semaines. Pas de temps à perde commençons tout de suite

 LUNDI DECOUVERTE I : Le Traffic Manager

businessman at work

Comme son  ses noms l’indiquent, le traffic manager ou web analyst est responsable de l’analyse du traffic sur internet. Qui dit traffic sur internet dit aussi conversion en lead ; achat, fidélisation, ROI ; des expressions propre au marketing internet. Le traffic manager est donc en réalité un spécialiste de la publicité  (pas du marketing) et de l’analyse statistique sur internet.  Son rôle se résume en la mise en place puis en la sélection et en enfin en l’analyse des données à la fois quantitatives et qualitatives  des sites web afin de dégager des informations utiles à la prise de décision  dans le cadre d’une campagne marketing. Egalement appelé acheteur d’espace web, le traffic manager a la charge de cibler sous la base d’outils indicateurs statistiques en sa possession, des espaces (sites web) adéquat pour telle ou telle autre publicité. A La différence d’un « média planer » le traffic manager s’occupe exclusivement  de la publicité sur le web et non d’autres médias.

 Missions principales

De manière générale, le web analyst (WA) est responsable  d’organiser et de gérer des espaces et des campagnes  publicitaires sur le web. Il est responsable de la mise en place technique de la campagne publicitaire, du suivi de l’ensemble des campagnes en vue de leur amélioration. Si la grande partie de son travail est opérationnelle (sur le terrain) le traffic manager doit également pourvoir en amont penser et rédiger une véritable stratégie de campagnes commerciale sur internet et  au bas de chaîne rédiger des bilans de fin de campagne. La tâche quotidienne du WA peut se décliner en 4 temps que sont :

–       Le choix objectif des supports de publicité 

–        La planification de l’occupation des espaces publicitaires sur internet

–       L’implémentation et le suivi des campagnes publicitaires

–       Mesure de l’efficacité et optimisation des campagnes publicitaires

Sa place dans l’organisation :

Généralement au sein des régies publicitaires où il accompagne des annonceurs sur le web, les WA est également présent dans  des agences webmarketing. Chaque site internet de grande taille ; de e-commerce et de e-business doit avoir son propre taffic manager. En entreprise, on le retrouve généralement au service marketing mais il y travaille  en étroite collaboration avec les services commerciale et informatiques

 Formation et Compétences

Il n’existe pas encore de formation spécifique au métier de traffic manager. Quel que soit le diplôme préparé, une expérience préalable à une fonction identique est toujours valorisée : On peut donc partir d’un BTS en communication option publicité, en commerce, ou en informatique.  Le traffic manager doit maîtriser tous les leviers du webmarketing et précisément l’affiliation et le display. Il doit pourvoir se servir facilement des outils de tracking et doit également avoir (comme dans tous les web-métiers d’ailleurs) des bases dans les langages HTML, Java, SQL,  PHP.

 Evolution

Un traffic manager peut se spécialiser en vente d’espaces dans une régie publicitaire ou en webplanning au sein d’une web agency. Il peut aussi évoluer vers un poste d’acheteur, d’e-marchandiser ou de webmarketeur. Certains traffic managers deviennent directeurs trafficking (responsables d’une équipe de traffic managers).

A lundi prochain pour une autre découverte!

Advertisements

Une réflexion sur “Traffic manager: Métier, formation, évolution

  1. Pingback: Institut superieur des metiers d'internet | Web marketeur: métiers, formation, débouchés et évolution

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s