Lettre au Community Manager: Facebook veut tuer le Community Management

« Personnellement je n’ai rien contre Facebook ; professionnellement j’ai tout contre Facebook »

 Personnellement j’aime Facebook simple comme réseau « social » la preuve : j’ai un compte Facebook (Achille kmel Mekontchou) que j’anime avec beaucoup de plaisir depuis 3 ans déjà ; je suis super administrateur d’une page  (ISMI CAMEROUN) et d’un groupe fan (High Tech Magazine fan’s) ; J’ai exactement 282 amis et j’appartiens à pas moins de 16 autres groupes Facebook. Mon compte Facebook est le plus actif de tous mes comptes sur les réseaux sociaux (au total 10) parmi lesquels je suis inscrit. Personnellement j’aime Facebook !

Professionnellement j’ai tout contre Facebook ! Professionnellement je suis  Community Manager (comme vous d’ailleurs). Notre métier comme vous le savez bien peut être même mieux que moi consiste à se rapprocher des médias sociaux au rang des quelles les réseau sociaux (comme facebook) afin d’y créer et ensuite animer (manager) une communauté plus ou moins grande autour d’un sujet, d’une marque ou d’un produit. Mais la trop grande soif d’argent de facebook veut nous empêcher de faire notre travail !

 Voici comment Facebook va tuer le Community  Management 

 1-    Facebook « Vend » des fans

pub face

D’accord le Facebook « social » que j’aime personnellement a besoin d’argent pour survivre ; mais de là à vendre des fans à des marques en faisant circuler en plein cœur des profils bien ciblés une annonce imagée vous demandant de cliquer sur j’aime (on aime même quoi à la fin ?) et vous précisant bien que tel ou tel autre de vos amis aime déjà la page en question ;  c’est à croire que  la longue bande verticale située à droite de chacun des comptes des   plus d’un milliard d’utilisateurs ne suffisait plus à générer des fonds pour Facebook (il ont appelé  ça facebook ads).

Mais comme Facebook a décidé de VENDRE DES FANS à des marques ou des produits (comme si on pouvait acheter des cerveaux), du coup moi community manager dont le métier est de RECRUCTER DE FANS par le seul moyen de mes publications, (on peut tout de même séduire et convaincre des cerveaux) je ne sers plus à rien aux yeux des marques qui désormais peuvent acheter des « likeurs » pour leurs pages et se passer de moi (mais ils ont tout faux).

 2-    Facebook m’empêche de parler à ma communauté

Comme j’aime mon métier, j’ai quand même réussi à convaincre certaines marques de ce qu’un fan recruté  dans les règles de l’art  vaut plus d’un milliard de fois mieux qu’un fan acheté. Mais là encore facebook a frappé en m’empêchant désormais de parler à toute ma communauté que j’ai pourtant bien méritée.

Cher collègue facebook a mis en place une arme qu’il appelle «l’EdgeRank» dont l’effet destructeur est de réduire considérablement le champ d’action de nos publications via nos pages. En d’autre termes, tous ceux qui ont été séduits et ont « liké » nos pages  pour rester en contact avec nous ne reçoivent plus (en tout cas pas tous) nos publications dans  leurs comptes:  seulement 16% environ de vos fans peuvent voir vos publications.

De l’autre coté, ils ont également créée une seconde arme qu’ils ont appelée   « Promoted Posts». Cette seconde arme vous oblige à payer de l’argent (je ne sais pas trop combien) si vous voulez que tout votre communauté  reçoive vos actualités. C’est un peut comme si on demandait à un proviseur de lycée de payer pour parler à ses élèves ou à un père de famille de payer pour parler à tous ses enfants.  Maintenant je comprends pourquoi seulement 100 personnes sont actives (en commentaire, like et partage) sur une page de plus 10000 Fans. Connaissant bien le CM de cette page, (c’est un amis et collègue que je ne vais pas citer ici) je vous garantis qu’il n’a pas acheté ses plus de 10000 fans (il les a tous  mérité au prix de sa créativité et de sa patience)

Mais… parlant de fans achetés, restons y  pour dire que si jamais vous êtes tentés d’acheter des fans pour faire plaisir à vos clients, et bien sachez qu’après avoir acheté le nombre de fans correspondant aux exigences de votre client, (achetez même tous les abonnés facebook si cela vous chante) Facebook n’aura aucun remord au moment de vous fait payer la taxe « Promoted Posts» pour atteindre tous ces « FAUX FANS » que vous avez acheté vous-même avec votre argent ou celui de vos clients. Oui facebook ne connait pas les anciens clients (no pitié in buisines).

Cher collègue maintenant vous savez comment facebook veut s’y prendre pour tuer le COMMUNITY MANAGEMENT qui pourtant vient à peine de naître.

En ce qui me concerne, je continue de mériter la confiance que mes clients (que je considère avant tout comme des collaborateurs) place  en moi en achetant pas de fans qui finalement ne servent à rien. Je ne sais pas pour vous mais,  Moi je ne dois rien à Facebook surtout pas mon métier. Je dois mon métier au web 2.0 uniquement.

  « Si Facebook n’avait pas existé j’aurai été Community Manager et après facebook je serai toujours CM »

Bonne lecture

Achille Kmel MEKONTCHOU

Consultant web free lance

About these ads

12 réflexions sur “Lettre au Community Manager: Facebook veut tuer le Community Management

  1. Pingback: Lettre au Community Manager: FACEBOOK VEUT TUER...

  2. Pingback: Lettre au Community Manager: Facebook veut tuer...

  3. Pingback: Lettre au Community Manager: Facebook veut tuer...

  4. Pingback: Lettre au Community Manager: Facebook veut tuer le Community Management | olegeek

  5. Je dis AMEN ! Et puis, je rajoute : TOUT PAREIL !!
    Facebook en veut toujours plus car la concurrence est bien présente mais c’est au détriment de l’aspect social et communicant.
    Le fric guide le monde !

  6. bonjour, je voulais à te feliciter pour la qualité des articles de ton blog ! J’entretient moi aussi un blog depuis peu et j’espère pouvoir faire aussi bien :-) A bientôt, ZAK

  7. Bonsoir Achille.
    au pemier abord, je trouve que ton article est riche. cependant, je crois que nous abusons un peu. facebook nous a offert beaucoup de choses, il nous a permis de retrouver nos amis, il nous permet de npous informer, et je ne sais quoi encore. nous les community managers qui désiront se faire de la notoriété/de l’argent via ce réseau social, pourquoi trouvons nous alors que les 16% d’audience qu’ils nous offrent encore gratuitement est si peu? si je comprends bien, d’apres vous facebook devrait investir pour vous offrir le gratuit illimité 24h/24 et chuter quelques mois apres tout simplement parceque c’est vous qui avez conquit vos abonné loyalement sur leur plateforme qu’il ne cesse se torturer dans la sophistication et l’investissement au quotidien?
    Un peu de reconnaissance les amis. Aurelie COUDOUEL, je crois que l’aspect social de facebook n’a jamais changé: il démeure gratuit. il reside en la creation des profil, etc. pourquoi se plaindre lorsqu’n cree une page d’entreprise et qu’on ne veut pas payer les « IMPOTS »?
    dans mon blog, j’ai decrit les multiples avantages de facebook pour les personnes. et je continue de dire que toute personne créant une page d’entreprise devrit dire merci pour les 16% qui lui sont accordés gratuitement, et payer cher pour le reste.
    suivez moi sur mon blog:
    Aurèle M. SIMO

    http://simoaurele.wordpress.com/2013/05/29/description-du-fonctionnement-et-de-limportance-des-reseaux-sociaux-cas-de-facebook/comment-page-1/#comment-12

    • Merci pour cette réaction. tu a sans doute raison de dire que Facebook a le plein droit de jouir du fruit de son labeur. c’est légitime mais la question et le problème aussi réside dans le modèle économique qui n’est pas le bon. et je m’arrête là.

  8. Bien sur que le fric guide le monde et bien son les plus malin qui l’ont déjà compris.
    Les puristes voudront toujours un monde beau, avec un internet propre etc etc mais faut arrêter de rêver et se réveiller surtout.

    Les plus grosses agences du web opte pour l’option acheter des fans Facebook. tout comme les maisons de disques pour laquelle l’industrie est en deuil et les stars j’en parle même pas.

    Je me suis réveillée il y a peu de temps mais je suis contente d’avoir ouvert les yeux.
    J’ai pris le partie d’acheter des fans facebook et de tester et je ne regrette absolument pas.

    J’ai pris avant cela les services d’un SEO pour soit disant amélioré mon rang sur Google etc..
    Bref, une grosse perte de temps et de fric.

    en achetant des fans Facebook sur http://www.fanfolloweb.com, j’ai également reçu de bons conseils pour savoir comment il fallait que je me référence et vous savez quoi, bah en l’espace de 14 jours et pour moins de 60€ j’avais gagné 6 pages sur Google.

    Donc il faut comprendre que le monde est régit par l’argent, le pouvoir et c’est ainsi !
    Ceux qui ont envie d’attendre de gagner du fric avec des méthodes de la petite maison dans la prairie, bon courage et patience !!!

    Pour les autres, allez y et vous n’avez pas grand chose à perdre. vous verrez la différence .

    trouvez vous le bon prestataire qui correspond à vos attente et foncé.

  9. Ce débat rejoind la problématique du capitalisme médiatique. La loi de l’argent prime sur l’argent et c’est une contrainte pour les médias en quête de survie ou d’évolution.

  10. je voulais dire: »La loi de l’argent prime sur la latitude de communiquer.. » sorry!

  11. Pingback: Media sociaux ; la désillusion d’une communication gratuite : Cas des réseaux sociaux | Institut Superieure des Metiers d'Internet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s